Boissons pétillantes : peut-on se fier au nombre de calories ?

Boissons pétillantes : peut-on se fier au nombre de calories ?

Bien manger
Copié !

Face aux divers sodas light et autres boissons à faible teneur en calories, il est parfois tentant de remplacer l'eau plate ordinaire par des boissons pétillantes. Mais peut-on se fier uniquement au nombre de calories contenues dans une boisson ?

Qui n’a pas entendu dire que l’eau est bonne pour la santé ? Selon Medical News Today, l’eau est notre carburant : « Pour fonctionner correctement, toutes les cellules et les organes ont besoin d’eau. Elle sert également à lubrifier les articulations, protéger la moelle épinière et les tissus sensibbles, réguler la température du corps et fluidifier le passage des aliments au sein de l’intestin. » Tout comme une voiture a besoin d’essence et que son huile soit renouvelée, le corps humain a besoin d’eau. Toutefois, il est important de noter que certains apports d’eau proviennent directement des aliments ou des autres liquides que l’on consomme, et pas nécessairement de l’eau seule.

Outre le fait qu’elle soit nécessaire à notre survie, l’eau permet également de stimuler notre métabolisme et même de contribuer à la perte de poids. Une étude publiée dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism a révélé que consommer « 500 ml d’eau augmente la dépense énergétique de 24 % au cours des 60 minutes suivant l’ingestion ». En d’autres termes, les sujets ayant consommé un demi-litre d’eau brûlaient considérablement plus de calories qu’ils ne l’auraient fait habituellement en restant simplement assis.

On pourrait donc penser que les boissons contenant peu ou pas de calories auraient un effet comparable. Pourtant, cette étude n’a révélé aucune augmentation notable de la dépense énergétique chez les sujets ayant consommé 500 ml de solution saline isoosmotique (eau salée). Or les sodas light et zéro-calories contiennent encore plus de sel. Rien de surprenant donc à ce qu’ils ne permettent pas de brûler autant de calories que l’eau. La quantité de sel et de gaz présents dans ces boissons augmente également le risque de rétention d’eau et de ballonnements, troubles qui pourraient être évités en buvant simplement de l’eau pure.

L’aspartame, un édulcorant utilisé pour remplacer le sucre dans de nombreuses boissons à teneur en calories faible ou nulle, peut même provoquer une prise de poids. Selon une étude de 2016 réalisée par le Massachusetts General Hospital, l’aspartame nuit à la production de phosphatase alcaline intestinale (PAI), une enzyme permettant d’enrayer l’obésité en assurant le bon fonctionnement du métabolisme. Au cours de cette étude, les souris consommant de l’eau mélangée à de l’aspartame ont non seulement pris plus de poids que les souris buvant de l’eau pure mais présentaient également un taux de glycémie plus élevé.

Et ce n’est pas tout. Les édulcorants artificiels peuvent également augmenter les envies de sucre, ce qui incite à consommer davantage d’aliments sucrés au cours de la journée. Selon des recherches publiées par Harvard, « le cerveau humain répond au goût sucré par des signaux incitant à en consommer davantage. En donnant aux boissons un goût sucré sans aucune calorie, les édulcorants artificiels provoquent néanmoins une envie irrésistible de consommer plus d’aliments et de boissons sucrés, ce qui à terme entraîne une surconsommation de calories. »

Body+

Body+ mesure le poids, l’IMC et la composition corporelle, dont la masse grasse et la masse musculaire.
En savoir plus

Qu’en est-il de l’eau gazeuse ? Ne contenant aucune calorie et composées de seulement deux ingrédients, les eaux gazeuses telles que La Croix ou Schweppes peuvent sembler une solution idéale pour ceux qui ne parviennent pas à renoncer totalement aux boissons gazeuses, sans pour autant consommer trop de produits chimiques. Le site internet Healthline a toutefois récemment publié un article intitulé « La Science reproche à notre chère La Croix de favoriser la prise de poids », dans lequel il révèle que l’eau gazeuse n’est peut-être pas aussi bonne pour la santé qu’on pourrait le croire. L’article cite une étude de l’Obesity Research & Clinical Practice, qui a observé que la consommation de boissons gazeuses provoquait une prise de poids chez les rats et une augmentation de la ghréline, une hormone régulant la faim, chez les humains. En effet, les boissons gazeuses affectent notre capacité à reconnaître lorsque l’on est rassasié, ce qui nous pousse à trop manger et donc à prendre du poids.

Mais pas de panique ! Si vous ne supportez pas le goût de l’eau (ou plutôt son absence de goût), tout n’est pas perdu. Plutôt que de vous tourner vers une boisson aromatisée à faible teneur en calories, pourquoi ne pas la parfumer en y ajoutant des ingrédients naturels comme des framboises, du citron ou du concombre ?

Finalement, rien ne vaut cette bonne vieille H2O pour s’hydrater, perdre du poids et limiter les calories consommées !

Loading Article...