Tout savoir sur les bains glacés

Tout savoir sur les bains glacés

Bouger
Copié !

À quoi servent les bains froids, et comment aident-ils à récupérer après le sport ? Voici quelques faits parfois surprenants sur cette nouvelle tendance.

Si vous pratiquez un sport de combat, fréquentez assidûment une salle de muscu ou parcourez régulièrement des kilomètres et des kilomètres à vélo, vous savez forcément que le corps se souvient de ces entraînements. Et vous avez peut-être même été tenté par les bains froids, une tendance de plus en plus populaire pour combattre les douleurs musculaires, vous aider à récupérer plus rapidement, ou même améliorer vos performances le lendemain.

En fait, il existe deux types de bains froids. Le premier consiste à se plonger entièrement dans un bain d’eau froide, à une température avoisinant les 15°C, pendant environ 10 minutes — tandis que le second concerne uniquement les parties du corps endolories, plongées dans un seau de glace, sans eau ou presque.

Pourquoi les sportifs professionnels prennent-ils des bains froids ?

Les bains froids, les bains de glace et même les poches de glace font aujourd’hui partie du quotidien d’un grand nombre de sportifs professionnels. La plupart d’entre eux affirment déjà ne plus pouvoir s’en passer. Chris Lewit, ex-joueur de tennis professionnel et entraîneur, explique ainsi que : « L’hydrothérapie, notamment la thérapie à base de froid, comme avec les bains de glace, m’a énormément aidé en tant qu’athlète. C’est une technique qui m’a réellement permis de réduire les douleurs musculaires consécutives aux compétitions et aux entraînements. »

Pourquoi un tel effet ? Les bains froids sont nés de l’idée suivante : lorsque vous vous entraînez, de petites déchirures, ou microtraumatismes, apparaissent dans les fibres musculaires. Aussi négatif que le terme puisse paraître, celles-ci stimulent l’activité musculaire et permettent non seulement de réparer les dommages causés mais également de renforcer les muscles. Elles sont cependant la cause des courbatures que vous ressentez les jours suivant l’entraînement.

Les bains froids seraient ainsi bénéfiques selon la théorie qui veut que plonger le muscle dans l’eau froide provoque la contraction des vaisseaux sanguins et élimine les déchets des tissus, comme l’acide lactique. Les bains froids permettraient aussi de réduire l’activité de votre métabolisme, et par conséquent le gonflement ou les déchirures des tissus musculaires, ce qui diminue les douleurs ressenties le lendemain. Enfin, réduire la température corporelle est aussi un moyen de faire baisser la pression artérielle et donc de diminuer la fatigue nerveuse.

Des études ont cependant montré que si glacer les muscles immédiatement après les phases d’exercice permet de faire disparaître les inflammations, cela peut ralentir la croissance des fibres musculaires et retarder la régénération des muscles. En d’autres termes, si vous cherchez à gagner de la masse musculaire, le bain froid n’est pas la solution idéale.

Mais si les effets bénéfiques ne sont pas encore scientifiquement prouvés, pourquoi les sportifs utilisent-ils des poches de glace ? Beaucoup sont adeptes des bains froids, au point d’essayer la cryothérapie. Cette nouvelle méthode pousse les bains froids à l’extrême puisqu’il s’agit d’entrer dans une chambre froide dont la température avoisine les -100°C. Certains clubs professionnels mondialement connus, comme la NBA, pratiquent ce traitement futuriste.

Steel HR

Activité, sommeil, rythme cardiaque et notifications du smartphone : Steel HR est votre alliée du quotidien.
En savoir plus

Comment prendre un bain froid ?

Si vous avez envie d’essayer les bains froids après l’entraînement, vous devrez le faire après chaque entraînement avant de voir des résultats probants. Pour commencer, le plus indiqué est de vous immerger dans de l’eau à 15°C pendant 10 minutes. Étant donné que la température moyenne du corps humain est de 37°C, une température à 15°C ralentit votre circulation sanguine, avant de l’accélérer de nouveau lorsque vous vous réchauffez, ce qui permettra à votre corps d’éliminer les toxines plus facilement.

Les sportifs les plus chevronnés peuvent essayer les bains de glace, c’est-à-dire sans eau. Il faut pour cela remplir un récipient de glaçons et y plonger les jambes pendant environ 15 minutes. Si ce délai vous semble court, attendez d’y être… C’est la raison pour laquelle nous vous invitons à tester votre endurance lors de votre premier essai avant de prolonger petit à petit vos sessions de 30 secondes ou une minute à la fois pour accroître votre résistance.

Qu’en dit la science ?

De nombreuses études ont été menées sur les bienfaits des bains froids mais les résultats sont divers et parfois contradictoires. En fait, il y a tellement de variables en jeu, de l’âge au niveau de forme physique en passant par la méthodologie adoptée pour chaque test, que les résultats ne sont pas très concluants.

Une étude publiée par une équipe internationale de chercheurs indique que les bains froids ne réduisent pas les inflammations et peuvent même freiner la croissance musculaire, suggérant qu’il vaut mieux faire travailler les muscles de manière plus légère ensuite. Elle souligne cependant que les bains froids peuvent être utiles pour soulager rapidement les douleurs musculaires. Mais selon le Dr Gaillaud, ancien médecin-chef de l’Olympique de Marseille, les bains froids permettent de réduire les inflammations musculaires dues à l’entraînement.

Bref, le meilleur moyen de savoir si les bains froids vous conviennent est encore d’essayer par vous-même. Mais nous vous encourageons, comme à chaque fois que vous changez vos habitudes, à consulter votre entraîneur et votre médecin afin de vous assurer de ne prendre aucun risque.

Loading Article...