Le moringa, super-aliment : info ou intox ?

Le moringa, super-aliment : info ou intox ?

Bien manger
Copié !

Aussi appelé néverdier, le moringa revient sur le devant de la scène diététique. Découvrons son utilisation et ses bienfaits pour la santé — sans oublier ses effets secondaires.

Qu’est-ce que le moringa ?

Après le quinoa, les graines de chia et le lin, la plante qui fait beaucoup parler d’elle depuis quelques mois — surtout dans les milieux de la diététique et de la nutrition — est le moringa. Souvent qualifiée de super-aliment, elle est connue depuis plusieurs siècles pour ses propriétés médicinales, d’où ses surnoms d’ « arbre de vie » ou de « plante du miracle ». Originaire d’Inde, son nom vient du Tamoul, et plus précisément du mot « murungai » qui signifie littéralement « gousse tordue », en référence à la forme de l’arbuste.

Cette plante, qui pousse en Inde mais aussi en Asie et en Amérique du Sud, a la particularité de pouvoir être entièrement consommée : vous pouvez manger ses graines comme s’il s’agissait de pois, ou déguster ses petites feuilles rondes, fraîches ou en poudre. Avec son goût similaire à celui du matcha, la plupart de ses adeptes préfèrent le consommer en l’ajoutant dans les jus de fruits frais ou dans les smoothies. Son succès est tel qu’il est aujourd’hui de plus en plus présent dans tous les snacks diététiques, jusque dans le kombucha ou les barres nutritives.

Facile à cultiver, économique et durable, avec des feuilles qui conservent la plupart de leurs vitamines et autres minéraux même desséchées, le moringa est parfois cité comme une arme afin de lutter contre la faim dans le monde. Mais avant de voir aussi grand, revenons à nos moutons.

A quoi sert le moringa ?

Selon les pratiquants du régime ayurvédique, une forme de médecine traditionnelle indienne, cette plante pourrait guérir jusqu’à 300 maladies. Bien que ce chiffre n’ait pas été vérifié par des études médicales, l’utilité du moringa est reconnue dans une grande variété de cas :

  •         Protection du foie
  •        Soulagement des maux d’estomac
  •        Réveil de la libido
  •        Protection et nutrition de la peau et des cheveux
  •        Traitement des œdèmes
  •        Amélioration de la vue
  •        Traitement de l’anémie et de la drépanocytose
  •        Combat des maladies bactériennes
  •        Aide à la cicatrisation des plaies
  •        Traitement de l’asthme
  •        Traitement du diabète.

Les principaux bienfaits du moringa

Si certains ont écrit des pages et des pages sur les bienfaits du moringa, nous allons essayer d’être plus concis en résumant ses principaux bienfaits à cinq :

  1. Les feuilles de Moringa contiennent un fort taux de vitamine A et C, de calcium, de fer, de protéines et de potassium, ce qui en fait un excellent complément alimentaire. Les gousses ont tendance à être plus faibles en minéraux et en vitamines, mais elles sont riches en vitamine C.
  2. De nombreuses études démontrent que le moringa peut être utilisé pour réduire le taux de cholestérol, et ainsi prévenir les risques de maladies cardiaques.
  3. Cette plante est également riche en antioxydants, notamment en flavonoïdes, polyphénols et acide ascorbique : en consommer régulièrement est un excellent moyen d’augmenter le nombre d’antioxydants dans le sang.
  4. D’autres études indiquent que le moringa limite le niveau de sucre dans le sang. Des tests cliniques ont ainsi prouvé qu’en ajoutant 50 grammes de moringa par repas, des diabétiques pouvaient réduire leur niveau de sucre de 21 %.
  5. Le moringa permettrait également de réduire les inflammations. Des tests sur ses propriétés anti-inflammatoires sont actuellement en cours mais ont jusqu’à présents été positifs qu’en laboratoires et sur les animaux. Affaire à suivre…

Et les effets secondaires ?

Tout n’est pourtant pas tout rose pour le moringa. Ses avantages n’occultent pas certains inconvénients et autres effets secondaires :

  • La consommation de moringa pourrait être un facteur de fausses couches chez les femmes. Selon certains experts, cela serait dû aux racines et aux tiges mais d’autres blâment également les feuilles.
  • Certaines études lui attribuent un effet cytotoxique ou immunosuppresseur.
  • Les feuilles de moringa peuvent également provoquer des troubles de la digestion ou avoir un effet laxatif.

En conclusion

Difficile de départager ceux qui soutiennent que le moringa est bon pour la santé et ceux qui affirment qu’aucune étude clinique ne prouve son efficacité — surtout qu’il est question de risques pour la grossesse ou même pour la fertilité. Restons donc mesurés : nous vous invitons à ne pas trop vite en faire la base de votre alimentation, mais plutôt d’étudier ses bienfaits afin de l’intégrer avec mesure dans un régime sain et équilibré.

Withings

At Withings, we make a range of products that empower people to make the right decisions for their health. Our award-winning connected devices are known for personalization, cutting-edge design, and ease of use, allowing anyone to measure, monitor, and track what matters via seamless connection to the free Health Mate app available for iOS & Android.
Loading Article...